Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
/ / /

Là aussi : énorme difficulté pour les enfants atteints d'autisme !

 

Résoudre des problèmes leur est d'autant plus difficile qu'ils ne les visualisent pas. Si on donne un problème ordinaire à un élève atteint d'autisme, il aura tendance à additionner tous les chiffres présents dans l'exercice, ou à en prendre 2 au hasard...

La compréhension de lecture est bien souvent déjà délicate, alors si on y associe la difficulté mathématique, cela devient vraiment inabordable pour la plupart de nos élèves !

 

Je travaille beaucoup cette notion avec de la manipulation de monnaie : ils peuvent visualiser ce qu'ils font grâce aux pièces (acheter un pain et une baguette, ou alors donner un billet de 5€ pour payer une brique de lait... etc...)

 

J'ai aussi fabriqué quelques petites feuilles d'exercices où chaque problème est imagé : une seule image qui doit leur permettre de schématiser le problème.

 

En voici un exemple :

problèmes2

J'apprends à mes élèves à schématiser chacun de ces exercices en faisant des batons (en duo dans un premier temps). Ils deviennent ensuite capables de faire ces exercices seuls, même s'ils ne posent pas forcément les opérations (ils comptent juste leurs batons, qu'ils barrent si le verbe montre qu'il faut en enlever).

 

Souvent, c'est là qu'est le problème pour eux : la notion de PLUS ou MOINS est très complexe. Malgré tous les exercices et tous les jeux faits autour de cette notion (la bataille entre autre), certains ont toujours besoin de construire une tour avec des cubes afin de savoir laquelle est la plus haute... Là ils savent qu'il y en a plus...

 

Alors quand c'est le verbe qui démarque cette connotation... c'est encore plus difficile ! (Comme dans le dernier exercice : combien reste-t-il de cerises ? Avec le verbe "rester", on se doute normalement qu'il y en a moins... mais ce n'est pas évident du tout pour les enfants avec autisme).

 

 

Voici un autre exemple plus compliqué puisque les images sont moins suggestives, et qu'il faut faire plusieurs opérations pour résoudre les exercices 2 & 3 :

problèmes3

 

 

 

 

 

 

Voici maintenant une progression pour ceux qui débutent dans la résolution de problèmes (cette progression travaille aussi la compréhension de lecture, mais c'est le cas de tous les problèmes mathématiques !) :

 

sacs-billes-1.jpg

 

sacs-billes-2.jpg

 

sacs-billes-3.jpg

 

sacs-billes-4.jpg

 

sacs-billes-5.jpg

 

sacs-billes-6.jpg

 

sacs-billes-7-copie-1.jpg

 

 


 

Voici une autre progression qui utilise la soustraction, avec des problèmes concrets en IME : mettre la table (c'est quelque chose qu'ils apprennent souvent à faire avec les éducateurs) :

 

Chaque fiche est à imprimer recto/verso, voici la fiche 1 :

 

cantine-1R.jpg

cantine-1V.jpg

 

La fiche 2 :

cantine-2R.jpg

cantine-2V.jpg

 

La fiche 3 :

cantine-3R.jpg

cantine-3V.jpg

 

A ce moment, un de mes élèves avait un problème pour la notion TROP / PAS ASSEZ, alors j'ai fait cette fiche pour insister dessus :

cantine-4R.jpg

cantine-4V.jpg

 

 

Au bout du compte, on peut faire ce genre d'exercices en changeant les valeurs jusqu'à ce qu'ils soient compris...

Le but est d'en arriver à savoir faire ça :

 

cantine-5R.jpg

cantine-5V.jpg

 

J'ai oublié de préciser que presque tous mes élèves font ces exercices avec la calculette... Le but n'est pas de maitriser la technique opératoire, mais bien de comprendre un problème et de le résoudre !

 

 

 

 

Repost 0
Published by bab - dans mathématiques

Me Contacter

  • : Ma classe d'ados autistes.
  • Ma classe d'ados autistes.
  • : Sur ce blog, je vais essayer de poster les travaux que je fabrique pour mes élèves particuliers (ils sont ados et atteints d'autisme - leur niveau ne correspondant pas à leur âge, les supports sont particuliers)
  • Contact

Articles Par "catégories" :