Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

J'utilise cette méthode pour N.

 

Pas du tout parce que c'est une méthode syllabique : je pense que si la première lecture de Ribambelle avait été un album sur les chats, N. aurait appris avec Ribambelle !

 

Bien sûr, j'ai dû énormément adapter la méthode ! Il faut beaucoup de supports imagés et puis il faut surtout que N. généralise : ne savoir lire que la méthode de lecture n'a aucun intérêt, et si je n'utilise que ce support, c'est ce qui va arriver !

 

Les personnes atteintes d'autisme ont tendance à tout "ranger dans des cases"... Elles peuvent avoir un comportement complètement différent en fonction de la personne avec laquelle elles se trouvent, ou en fonction de la météo, de la pièce dans laquelle elles travaillent... etc... Tout est morcelé !

 

Il arrive que certains enfants ne sachent lire qu'à l'école, ce n'est pas parce qu'ils refusent de lire ailleurs ! C'est vraiment parce qu'ils sont INCAPABLES de le faire ! Cela peut paraître incroyable, mais s'ils n'ont pas leurs repères, ils sont perdus : ils ne le font vraiment pas exprès !

 

La difficulté est donc de GéNéRALISER l'acte de lire : non seulement il faut les motiver pour qu'ils essaient d'entrer dans la lecture (qu'ils y voient un intérêt) mais il faut surtout réussir à les faire lire dans toutes les occasions possibles (dans tous les endroits, avec toutes les personnes qui les entourent, avec n'importe quel support, n'importe quelle police... etc...)

 

 

Je suis la méthode pas à pas, mais je m'arrête longuement sur chaque son nouveau. Si je vais trop vite, N. bloque sans arrêt sur le son qu'elle n'a pas encore bien acquis... et si je continue encore, elle bloque sur les 2 derniers... puis elle finit par se décourager...

 

Il faut qu'on prenne notre temps pour que N. garde sa confiance en elle et s'épanouisse en lisant.

 

Pour l'instant, elle progresse sans arrêt - c'est très lent - mais elle comprend vraiment ce qu'elle lit et elle aime lire ! Elle le fait toujours avec le sourire ! Nous n'en sommes qu'à la page 35, mais tout ce qui est appris jusque là est généralisé et compris, ce qui n'est pas une mince affaire !

 

Bien sûr, je pourrai aller plus vite, mais N. s'essoufflerait, elle ne lirait que la méthode et ne saurait lire qu'elle, et comprendrait-elle le sens des phrases ?

 

Pour ce qui est de la compréhension de phrases, elle pose forcément problème aux élèves avec autisme... puisqu'ils ont déjà de gros problèmes de compréhension à l'oral !!! En apprenant à lire, ils se penchent sur la structure de la phrase qui n'était pas forcément acquise à l'oral comme elle l'est pour des enfants de CP.

 

Je rajoute une petite précision ici qui m'est venue en relisant ces propos : certains élèves atteints d'autisme tirent un bénéfice énorme de leur début en lecture. En effet, pour eux, c'est la possibilité de "voir" les mots : ils peuvent alors prendre un sens pour eux alors qu'ils n'en avaient aucun à l'oral. Ainsi, pour certains, l'entrée dans la lecture peut permettre un réel progrès au niveau du langage ! MAis il s'agit souvent d'enfants qui ne sont pas déficients, ce qui n'est pas le cas de mes élèves.


Bon, voilà les exercices que j'ai construits afin de travailler la compréhension de mots dans un premier temps, puis de phrases courtes :

 

Voilà l'un des premiers exercices de compréhension de mots :

comprehension-mots1.jpg

Et voilà un  exercice de compréhension de phrases avec les images correspondantes :

comprehension-phrases.jpg

comprehension-phrases-images.jpg

Comme j'ai aussi la chance que N. sache très bien dessiner, et qu'elle adore ça, j'en profite pour lui faire réaliser ce genre d'exercices de compréhension :

dessine.jpg

 

 

Il faut aussi penser à la production d'écrits qui pose vraiment problème à N., car elle n'a jamais vraiment brillé en phonologie...

 

On a pourtant énormément insisté avec des lotos "ça commence comme..." ou "ça finit comme..." par exemple (ces lotos sont disponibles sur le site "cartables.net", nous les avons réalisés ensemble, entre "cartabliens").

 

Mais N. a encore beaucoup de difficultés dans le domaine de la phonologie...

 

Elle sait donc écrire les mots qu'elle connait, mais a de grandes difficultés à essayer d'encoder le moindre mot qu'elle n'a jamais lu... même s'il n'est constitué que de sons simples.

 

J'ai donc pensé à la faire travailler avec des "syllamots" (une idée de ce site).

 

En voilà 2 qui contiennent des mots de la méthode Léo & Léa, mais il est possible d'en fabriquer plein - en fonction des sons travaillés.

syllamots1

syllabes 1

syllamots2

syllabes 2

 

J'ai aussi créé toute une série de fiches avec lesquelles je reviens sur chaque leçon en duo avec N.

Je me suis très largement inspirée d'un travail qui existe dans la banque de fichiers de cartables.net (ici) et qui a été réalisé par Agnès Pillard (merci madame !!).

Cette série de fiches commence à la leçon 3 :

 

Leçon 3 (2 fiches) :

exo-leolea3.jpg

 

exo-leolea3b.jpg

 

Leçon 4 :

exo-leolea4.jpg

Leçon 5 (2 fiches) :

exo-leolea5.jpg

 

exo léoléa5b

 

Leçon 8 :

exo-leolea8.jpg

 

Leçon 9 :

exo-leolea9.jpg

 

Leçon 15 (5 fiches) :

exo-leolea15a.jpg

 

exo-leolea15b.jpg

 

exo-leolea15c.jpg

L'exercice suivant est le même présenté autrement (permet d'évaluer si besoin) :

exo-leolea15d.jpg

 

exo-leolea15e.jpg

avec ces images :

exo léoléa15ei

 

Leçon 16 (4 fiches) :

exo-leolea16.jpg


exo léoléa16b


exo-leolea16c.jpg

 

exo-leolea16d.jpg

 

Leçon 17 (3 fiches) :

exo-leolea17.jpg

 

exo-leolea17b.jpg

 

exo-leolea17c.jpg 

Dans le même genre que cet exercice, voir aussi :  Le jeu des articles - Le jeu des pronoms.

Vous pouvez aussi utiliser ces jeux à ce moment de la méthode.

 

Leçon 20 (4 fiches) :

exo-leolea20.jpg

 

exo-leolea20b.jpg

 

exo-leolea20c.jpg

 

exo-leolea20d.jpg

 

Leçon 21 (4 fiches) :

exo-leolea21.jpg

 

exo-leolea21b.jpg

 

exo-leolea21c.jpg

 

 exo-leolea21d.jpg

 

Leçon 22 :

exo-leolea22.jpg

 

exo-leolea22b.jpg

 

Voici aussi quelques exercices pour travailler la notion de négation :

 

negation1.jpg

 

negation2.jpg

 

negation3.jpg

 

negation4.jpg


 

A voir aussi : quelques exercices ici : Autonomie : pour les lecteurs. (en bas de page).

Et ici : Le logiciel cahiécran.

 

Jai aussi fabriqué des jeux qui suivent la progression de la méthode ici :  Les jeux de lecture.

 

 

Je reviens sur cette page, car je me suis rendue compte que tout ce que j'y décris ne donne pas assez envie de lire aux élèves... il faut évidemment d'autres lectures à côté, et même si je l'ai précisé (et que j'ai insisté : c'est PRIMORDIAL !!), je n'ai pas expliqué comment je m'y prenais.

 

 

Evidemment, grâce à toutes les fiches de cette page, ils comprennent ce qu'ils lisent... mais il y a un autre problème pour amener les élèves avec autisme vers la lecture : c'est qu'ils ne sont pas vraiment curieux de tout !

 

A l'école, on doit donner envie de lire aux enfants... c'est dans les programmes, et c'est très important, comment voulez-vous qu'ils se donnent tout ce mal sans y voir un petit intérêt !

Pour cela, on a les "bains de livres" : les bibliothèques de classe, ou alors les sorties à la bibliothèque... les lectures offertes, les études d'albums (simples au départ), les belles histoires, les articles du petit quotidien, les recherches... etc... etc

 

Mais tout cela ne fonctionne pas souvent avec les élèves autistes... et n'a jamais fonctionné avec les miens !!

 

Même mes élèves lecteurs n'aiment pas les livres !

 

Et cela pour au moins deux raisons :

  • les enfants, en général, aiment les livres parce qu'ils sont ouverts sur le monde : ils y trouvent des réponses à leurs questions... alors que mes élèves sont plutôt repliés sur eux mêmes et ne se posent pas vraiment de questions... mes élèves ne regardent pas non plus la télé : tout cela ne les intéresse juste pas du tout...

 

  • et puis le langage des livres est souvent très compliqué ! Mes élèves ont déjà beaucoup de mal à comprendre les phrases simples (sujet, verbe, complément)... La plupart d'entre eux n'utilisent que les noms pour comprendre et ne s'expriment qu'avec des substantifs... Alors ce deuxième langage qu'est le langage écrit ne peut pas les intéresser ! Même s'ils comprennent les mots qu'ils lisent, ils ne réussissent pas à comprendre toutes ces phrases complexes qui sont employées dans les livres, avec les pronoms et tout ce qui est implicite dans les lectures, même débutantes !!

 

 

C'est pour cela, que je préfère m'appuyer sur leurs points forts : mes élèves ne sont pas ouverts sur le monde, mais ils ont leurs intérêts restreints !!!

Pour N., c'était les chats...

Souvent, on trouve la météo, les planètes, la sécurité routière, les machines, les dinosaures, les dates (le calendrier)... etc...

 

 

Cette année, dans ma classe, c'est plutôt les chanteurs :

  1. M., par exemple, est fan de Claude François... elle a de bons acquis en lecture, elle connait presque tous les sons, mais elle a du mal à entrer dans la compréhension...

Je lui ai donc construit un texte court, constitué uniquement de sons simples (connus) et de mots du lexique (le lexique est donné avec le texte et est imagé).

 

Les phrases sont simples.

 

On peut ici délibérer, parce que dans les classes ordinaires, donner des textes simplifiés comme ceux là n'est pas du tout conseillé : en effet, en même temps que d'apprendre à lire, l'enfant doit aussi intégrer les structures différentes du langage écrit. Comme il a été capable de le faire pour le langage oral...

Seulement ma classe n'est pas ordinaire, et mes élèves ont échoué à l'oral, je ne vais pas leur en rajouter encore !!

 

 

Voici ce que ça donne :

claude-francois-texte.jpg

 

claude-francois-lexique.jpg

 

Avec un exercice de compréhension, comme d'habitude :

claude-francois-exo-associer.jpg

et les images qui correspondent :

claude-francois-exo-images.jpg

 

  1. F., est plutôt intéressé par les musiques actuelles, il aime le RAP et les R&B. Il regarde souvent les clips à la télé, et écoute toujours la radio. La musique est une passion pour lui, et je pense pouvoir l'intéresser avec des magazines de musique par la suite... mais pour l'instant, il lui faut plus simple... Voilà le texte que je lui ai fait, ainsi que le lexique et l'exercice de compréhension :

chimene-texte.jpg

 

chimene-lexique.jpg

 

chimene-exo-associer.jpg

 

 chimène-exo images

 

      D'autres idées dans la page  Donner envie de lire.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Me Contacter

  • : Ma classe d'ados autistes.
  • Ma classe d'ados autistes.
  • : Sur ce blog, je vais essayer de poster les travaux que je fabrique pour mes élèves particuliers (ils sont ados et atteints d'autisme - leur niveau ne correspondant pas à leur âge, les supports sont particuliers)
  • Contact

Articles Par "catégories" :